Language switcher
e-Bug Young adult

Conseils pour les infections / Conseils pour les vaccinations

Après l'accès à l'eau potable et le lavage des mains, les vaccinations représentent la mesure de santé publique la plus efficace pour sauver des vies et prévenir les infections (OMS).

Les vaccins ne concernent pas seulement les enfants. Des rappels doivent être faits tout au long de la vie (tétanos, diphtérie, polio, coqueluche). Certains vaccins sont particulièrement importants pour les 15-18 ans souvent plus exposés à certaines infections sexuellement transmissibles (HPV, hépatite B…). De plus, la vie en collectivité facilite la transmission des infections (méningite en particulier). Et puis, avant de devenir un jour parent, être protégé par le ROR contre la rubéole évite le risque de rubéole congénitale plus tard chez l’enfant à naître, et être protégé contre la coqueluche évite de la transmettre au nouveau-né. On se vaccine pour être protégé soi-même mais aussi pour protéger son entourage : famille, amis, autres élèves, c’est l’aspect altruiste de la vaccination. Réciproquement, le fait qu’eux aussi soient bien immunisés contribue à nous protéger.

Pourtant, la couverture vaccinale est insuffisante chez les adolescents et les jeunes adultes en France : beaucoup ne sont pas à jour de leurs vaccinations. Presque la moitié (45 %) des adolescents et les jeunes adultes ne peuvent pas citer leur dernier vaccin. http://www.inpes.sante.fr/70000/dp/12/dp120416.pdf

Beaucoup de maladies graves ont disparu grâce à la vaccination. Comme on ne les voit plus, on a oublié leur gravité et elles ne font plus peur.

Les conseils pour les vaccinations de cette section recouvrent les principaux vaccins recommandés : diphtérie, tétanos, polio, coqueluche, rougeole, oreillons, rubéole, hépatite B, papillomavirus, méningocoque C, vaccination du voyageur.

Apprends à distinguer les mythes des réalités concernant les vaccinations grâce à nos diapos interactives du Quiz « Vaccinations Mythes ou réalités »!

En général, les vaccinations peuvent provoquer une sensation momentanée de piqûre. On peut avoir une légère douleur et/ou rougeur au point d’injection dans la journée qui suit la vaccination, c’est le signe que le corps réagit bien au vaccin. On peut continuer à passer sa journée tout à fait normalement. La plupart des effets indésirables des vaccinations sont légers et de courte durée. Les complications plus graves sont extrêmement rares, et en restant 10 à 15 minutes sur le lieu où on a été vacciné, celles-ci peuvent être rapidement détectées et prises en charge.

Les conseils sur les vaccinations ci-dessous concernent les vaccins recommandés en France pour les personnes âgées de 15 à 18 ans. Le calendrier vaccinal interactif sur le site http://e-Bug.eu permet de savoir si on est à jour en fonction de l’âge et du sexe.

Pour plus d'informations sur les risques et les bénéfices des vaccinations rendez-vous sur les sites :